Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

Annonces

Avis de marché de travaux extensive - Rénovation complète de l’immeuble ACP à Bruxelles (Belgique) (Avenue Georges Henri, 451, 1200 Brussels/ Bruxelles)

AVIS DE MARCHÉ DE TRAVAUX, Rénovation complète de l’immeuble ACP à Bruxelles (Belgique) - ACP 4/1/83 (Vol. 1) Travaux 1/2019

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP Q25 mars 2020&A N.6 - 10-

Corrigendum N.3 EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - QUESTIONS & REPONSES no. 5 - 29/02/2020 - 09/03/2020

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi - QUESTIONS & REPONSES no. 4 - 25 Janvier 2020 - 28 février 2020

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi - QUESTIONS & REPONSES, no. 3 - 18-24 janvier 2020

Corrigendum N.2 EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi -  QUESTIONS & REPONSES, Session d’information – 12 Février 2020

CORRIGENDUM N°1 à l'appel à propositions "SOUTIEN AUX SECTEURS DE LA CULTURE ET DE LA CREATION ACP" - EuropeAid/167697/IH/ACT/MULTI

Contrats de subvention octroyés – année 2019  Subventions attribuées dans le cadre de l’appel à propositions EuropeAid/164206/IH/ACT/Multi publié le 17.04.2019 

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP – Q&R #2 – 12/01/2020/sites/acpsec.waw.be/files/acpdoc/public-documents/culture_support_0.pdf

Appels à propositions et appels d’offres - ACP UE Culture Soutien aux secteurs de la culture et de la creation ACP

Intra-ACP Programmes

INTRA-ACP PROGRAMMING MATRIX
ACP in Action: Interactive Map of Intra-ACP Projects in the Member States
 
Action Against Desertification
African Peace Facility
Aviation Africa
Biodiversity and Protected Areas Management (BIOPAMA)
ACP Business Climate
COLEACP
Competitive Industries and Innovation Programme
Coton ACP
ACP EU Culture / ACP UE Culture
ACP-EU Commodities Programme
ACP-EU Development Minerals Programme
ACP-EU Energy Facility
ACP-EU EDULINK Programme
ACP-EU Fish II Programme
Global Climate Change Alliance (GCCA Intra-ACP)
Hub & Spokes - Enhancing Trade Capacity in ACP
Initiative Francophone Por La Formation A Distance Des Maitres (IFADEM)
Intra-ACP Agricultural Policy Programme (APP)
Intra-ACP Academic Mobility Scheme
ACP Multilateral Environmental Agreements
ACP-EU Microfinance Programme
ACP-EU Migration Action
Minising the Illegal Killing of Elephants (MIKES)
ACP Mining Database
ACP MEAs (Multilateral Environmental Agreements)
ACP Multilateral Trading System Programme
ACP-EU Natural Disaster Risk Reduction Programme
ACP Observatory on Migration
Participatory Slum Upgrading Programme
Renewed Partnership: Strengthening pharmaceutical systems and improving access to quality medicines
ACP-EU Science and Technology
Strengthening Fishery Products
ACP-EU Technical Barriers to Trade Programme
ACP-EU Water Facility
Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA)
TRADECOM
Sustainable Wildlife Management (SWM) Programme  / Programme de gestion durable de la faune sauvage (SWM) 

Accueil

DECLARATION DU GROUPE DES ETATS ACP SUR L’EPIDEMIE D’EBOLA EN AFRIQUE DE L’OUEST

Version imprimableversion PDF

Le Comité des ambassadeurs ACP, réuni en sa 877ème session le 6 novembre 2014 à Bruxelles (Belgique)

Vivement préoccupé par la flambée, depuis mars 2014, de la fièvre hémorragique Ébola dans des pays d’Afrique de l’Ouest, à savoir la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et le Nigéria, qui a atteint un niveau épidémique avec environ plus de 3000 décès déclarés à ce jour, et qui pourrait affecter plus de 20 000 personnes et se propager dans un plus grand nombre de pays, comme en République démocratique du Congo, par exemple, où 31 décès consécutifs à une épidémie distincte ont été rapportés ;

Notant que l’actuelle épidémie d’Ébola constitue une menace pour la paix et la sécurité mondiales, et un risque de santé publique majeur pour les pays touchés et d’autres pays en raison de la virulence du virus, de l’intensité de la transmission au niveau communautaire et à celui des établissements de santé, ainsi que de la faiblesse des systèmes de santé des pays actuellement concernés et des pays les plus exposés au risque ;

Reconnaissant que les pays affectés sont confrontés à de nombreux défis, dont notamment la fragilité de leur système de santé qui manque cruellement de ressources humaines, financières et matérielles, la forte mobilité des populations qui accroît les risques liés aux mouvements transfrontaliers de personnes infectées, ainsi que la faible capacité du réseau régional de surveillance et d’intervention pour les maladies ;

Constatant qu’il n’existe pas de vaccins ou de traitements homologués contre le virus d’Ébola, bien que des traitements expérimentaux aient été administrés à certains patients ;

Saluant vivement les efforts déployés par les gouvernements des pays touchés et la région Afrique de l’Ouest, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA) à travers sa mission de lutte contre l’épidémie d’Ébola en Afrique de l’Ouest (ASEOWA), la Banque africaine de développement (BAD), les organismes  compétents, les agences et programmes spécialisés du système des Nations Unies (tels que l’OMS et l’UNICEF), le Groupe de la Banque mondiale, l’Union européenne, les États-Unis d’Amérique, les organisations non gouvernementales (ONG), telles que Médecins sans frontières (MSF), la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que la communauté internationale, en vue d’endiguer cette maladie ;

Prenant note avec satisfaction des contributions financières, matérielles et techniques fournies par un certain nombre d’États ACP, dont le Botswana, la Côte d’Ivoire, Cuba, la République Démocratique du Congo, l’Ethiopie, la Guinée Equatoriale, le Ghana, la Gambie, le Kenya, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et Timor-Leste, à ces efforts de lutte contre l’épidémie d’Ébola dans les pays touchés en Afrique de l’Ouest, et reconnaissant en particulier l’appui que Cuba continue d’apporter au secteur de la santé de nombreux États ACP à travers ses brigades médicales, ainsi que sa riposte rapide à l’actuelle épidémie d’Ébola, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé ;   

Notant avec préoccupation que les restrictions imposées sur les voyages et le commerce à destination et en provenance des pays affectés, notamment la suspension des opérations de certaines compagnies aériennes régionales et internationales, entravent les efforts d’intervention ainsi que la production et la fourniture alimentaires ;  

Soulignant que l’actuelle épidémie d’Ébola ne constitue plus seulement une préoccupation régionale, mais aussi une urgence de santé publique internationale susceptible d’entraîner des conséquences humanitaires, économiques et sociales ;

 

Déclare ce qui suit :

 

Invite instamment les États-Unis d’Amérique, l’Union européenne,  les organismes compétents, les agences et programmes spécialisés du système des Nations Unies, l’Union africaine  et l’ensemble de la communauté internationale à fournir d’urgence, de façon opportune, efficace et coordonnée, les ressources et l’assistance nécessaires aux pays touchés afin d’appuyer et de renforcer leurs capacités de riposte à l’épidémie d’Ébola.;

Se félicite de la décision des Nations Unies de créer un Fonds d’affectation spécial multipartenaires pour la lutte contre l’Ébola et un Fonds de lutte contre l’Ébola lié à la Fondation des Nations Unies, et appelle instamment au déploiement rapide de ces mécanismes ; 

Lance un appel aux autres États membres ACP, au nom de la solidarité du Groupe ACP, pour qu’ils contribuent aux efforts de lutte contre cette épidémie d’Ébola sans précédent dans la région Afrique de l’Ouest ;

Invite en outre la communauté internationale à soutenir la mise en œuvre d’interventions transfrontalières synchronisées visant à combattre la fièvre Ébola actuelle, et à prêter assistance aux pays exposés aux risques de propagation dans d’autres régions d’Afrique, comme la République démocratique du Congo, à travers le renforcement de la surveillance épidémiologique, la conduite d’évaluations rapides, la mobilisation sociale et la formation des personnels de santé ;

Invite les États à lever les restrictions en matière de voyage et de commerce appliquées à la suite du déclenchement de l’épidémie d’Ébola, et appelle les compagnies aériennes et maritimes à maintenir les liens commerciaux et de transport avec les pays affectés.

Recommande qu’une conférence internationale sur la lutte contre l’épidémie d’Ébola soit convoquée à Bruxelles, en Belgique, sous l’égide du Groupe des États ACP, de l’Union africaine et de l’Union européenne.

 

Fait le 6 novembre 2014, Bruxelles

*****

 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

Langues

    

Événements
« septembre 2020 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Connexion utilisateur


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.