SUBSCRIBE to OACPS PULSE
Annonces

Consultation de la société civile pour la Comité de rédaction

Deuxième phase du Programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement : Appel à Manifestation d’Intérêt

ACP-UE CULTURE - Appui à la coproduction audiovisuelle ACP EuropeAid/171459/IH/ACT/Multi Q&R no.2 27 mars 2021 – 10 mai 2021

ACP-EU CULTURE - Appui à la coproduction audiovisuelle ACP EuropeAid/171459/IH/ACT/Multi Q&R 11 mars 2021 - 26 mars 2021

ACP UE CULTURE - Appui à la coproduction audiovisuelle ACP

ACP UE CULTURE - Appui à la coproduction audiovisuelle ACP

Appel à propositions : Appel #1 / Subventions du fonds de structuration des opérateurs culturels

Appel à propositions pour la fourniture de services de secrétariat sociaux à l’OEACP

Appel à propositions : Programme de subventions pour le soutien à la mise en œuvre des systèmes de   guichets uniques maritimes / logistiques communautaires portuaires

Appel à déclarations d’intérêt pour des experts en politiques de recherche et d’innovation

Appel à manifestation d'intérêt pour demander un service politique auprès du mécanisme de soutien aux politiques de recherche et d'innovation de l'OEACP

Stimuler la recherche et l'innovation dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

Appels à propositions – Promouvoir la Santé et les Droits Sexuels Reproductifs universels des adolescents vulnérables en Afrique

Avis de marché de travaux extensive - Rénovation complète de l’immeuble ACP à Bruxelles (Belgique) (Avenue Georges Henri, 451, 1200 Brussels/ Bruxelles)

AVIS DE MARCHÉ DE TRAVAUX, Rénovation complète de l’immeuble ACP à Bruxelles (Belgique) - ACP 4/1/83 (Vol. 1) Travaux 1/2019

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP Q25 mars 2020&A N.6 - 10-

Corrigendum N.3 EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - QUESTIONS & REPONSES no. 5 - 29/02/2020 - 09/03/2020

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi - QUESTIONS & REPONSES no. 4 - 25 Janvier 2020 - 28 février 2020

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi - QUESTIONS & REPONSES, no. 3 - 18-24 janvier 2020

Corrigendum N.2 EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi -  QUESTIONS & REPONSES, Session d’information – 12 Février 2020

CORRIGENDUM N°1 à l'appel à propositions "SOUTIEN AUX SECTEURS DE LA CULTURE ET DE LA CREATION ACP" - EuropeAid/167697/IH/ACT/MULTI

Contrats de subvention octroyés – année 2019  Subventions attribuées dans le cadre de l’appel à propositions EuropeAid/164206/IH/ACT/Multi publié le 17.04.2019 

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP – Q&R #2 – 12/01/2020/sites/acpsec.waw.be/files/acpdoc/public-documents/culture_support_0.pdf

Appels à propositions et appels d’offres - ACP UE Culture Soutien aux secteurs de la culture et de la creation ACP

Intra-ACP Programmes

INTRA-ACP PROGRAMMING MATRIX
ACP in Action: Interactive Map of Intra-ACP Projects in the Member States
Action Against Desertification
African Peace Facility
Aviation Africa
Biodiversity and Protected Areas Management (BIOPAMA)
ACP Business Climate
COLEACP
Competitive Industries and Innovation Programme
Coton ACP
ACP EU Culture / ACP UE Culture
ACP-EU Commodities Programme
ACP-EU Development Minerals Programme
ACP-EU Energy Facility
ACP-EU EDULINK Programme
ACP-EU Fish II Programme
Global Climate Change Alliance (GCCA Intra-ACP)
Hub & Spokes - Enhancing Trade Capacity in ACP
Initiative Francophone Por La Formation A Distance Des Maitres (IFADEM)
Intra-ACP Agricultural Policy Programme (APP)
Intra-ACP Academic Mobility Scheme
ACP Multilateral Environmental Agreements
ACP-EU Microfinance Programme
ACP-EU Migration Action
Minising the Illegal Killing of Elephants (MIKES)
ACP Mining Database
ACP MEAs (Multilateral Environmental Agreements)
ACP Multilateral Trading System Programme
ACP-EU Natural Disaster Risk Reduction Programme
ACP Observatory on Migration
Participatory Slum Upgrading Programme
Renewed Partnership: Strengthening pharmaceutical systems and improving access to quality medicines
ACP-EU Science and Technology
Strengthening Fishery Products
ACP-EU Technical Barriers to Trade Programme
ACP-EU Water Facility
Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA)
TRADECOM
Sustainable Wildlife Management (SWM) Programme  / Programme de gestion durable de la faune sauvage (SWM) 

Accueil

L’OEACP réaffirme la nécessité de partenariats véritables et durables et de la promotion des régimes alimentaires locaux, dans une déclaration publiée à l’occasion du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires

Version imprimableversion PDF

DÉCLARATION DE S.E. M. GEORGES REBELO PINTO CHIKOTI, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ORGANISATION DES ÉTATS D'AFRIQUE, DES CARAÏBES ET DU PACIFIQUE (OEACP), À L’OCCASION DU SOMMET DES NATIONS UNIES SUR LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES QUI S’EST DÉROULÉ VIRTUELLEMENT LE 23 SEPTEMBRE 2021

Bruxelles, le 23 septembre 2021 / OEACP : Le Secrétaire général de l’Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) exprime ses chaleureuses félicitations au Secrétaire général des Nations Unies pour l’organisation fort opportune de ce premier Sommet, qui met en lumière la problématique de l’alimentation et la nutrition, ainsi que la nécessité urgente d’une refonte fondamentale des systèmes alimentaires afin d’atteindre les nombreux objectifs de développement durable (ODD).

En tant qu’organisation internationale regroupant 79 États d’Afrique subsaharienne, des Caraïbes, et du continent bleu du Pacifique, l’OEACP est amenée à faire la présente déclaration en appui à l’appel mettant l’accent sur la nécessité urgente de repenser, de remettre à plat et de transformer l’ensemble des systèmes alimentaires. Nous devons nous atteler à cette tâche si nous voulons atteindre les nombreux ODD au bénéfice de la planète et de tous les peuples, et contribuer ainsi à la prospérité, à la paix et à l’instauration de partenariats véritables et durables.

Dans de nombreuses régions de l’OEACP, l’insuffisance de la production est encore aujourd’hui la principal cause de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. La malnutrition est une préoccupation majeure pour beaucoup de personnes. Ainsi, en Afrique, des millions de personnes souffrent aujourd’hui de la faim, et beaucoup d’entre elles en meurent, et ce en dépit du niveau élevé des pertes et gaspillages alimentaires post-récolte à travers le monde. Dans les petits États insulaires en développement (PEID) de l’OEACP, 56 % des adultes souffrent d’obésité. Huit des États de la région Pacifique de l’OEACP figurent parmi les dix pays du monde où l’obésité est la plus répandue, et la malnutrition est l’un des principaux facteurs de risque pour les maladies non transmissibles (MNT).

Le plus préoccupant, c’est que la production alimentaire et les changements dans l’utilisation des terres qui y sont associés contribuent dans une large mesure aux crises omniprésentes liées aux climat et à la perte de biodiversité. Nous sommes conscients des pressions que les systèmes de production alimentaire font peser sur les ressources et les systèmes naturels, avec pour conséquences une dégradation des terres, la pollution, la déforestation et, dans le cas de « l’alimentation bleue », la surpêche. Par ailleurs, les dommages environnementaux et les phénomènes climatiques extrêmes continuent de perturber les systèmes de production alimentaire, exacerbent les tensions dans nos sociétés, et alimentent les conflits communautaires et l’instabilité politique.

En prélude au Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, l’OEACP a engagé un dialogue de haut niveau pour explorer les voies et moyens d’accroître l’accès à une alimentation verte et bleue sûre et nutritive pour ses 79 États membres et ses six régions, tout en renforçant leur résilience face aux vulnérabilités et aux chocs.

En outre, la 112e session du Conseil des ministres de l’OEACP, tenue les 7 et 8 juillet 2021, a adopté une décision dans laquelle les ministres s’engagent spécifiquement en faveur d’une transformation des systèmes alimentaires de l’OEACP (Décision 7/CXII/21), ainsi qu’une résolution sur le changement climatique (Résolution n ° 1/CXII/21) et une autre sur la biodiversité (Résolution n ° 2/CXII/21), dans la perspective de la COP26 et de la COP15, respectivement.

Le caractère interdépendant et transversal des thèmes et questions susmentionnés est évident, et il convient de s’y pencher dès maintenant et aussi à l’avenir, dans la mesure où la transformation des systèmes alimentaires doit se faire à la fois sur la terre et dans l’eau.

Le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires offre une occasion de repenser et de recentrer les pouvoirs et le contrôle des systèmes alimentaires qui, à l’heure actuelle, sont concentrés et déséquilibrés. Ce réexamen et ce rééquilibrage sont nécessaires pour faciliter l’accès à une alimentation nutritive pour tous, en particulier pour les nombreuses populations victimes de la faim et de la malnutrition sous toutes ses formes.

C’est pour cette raison que l’OEACP appelle à élargir l’accès à l’appui au renforcement des capacités pour les pays en développement afin de mieux répondre à leurs besoins en ressources humaines et en compétences, et à instaurer un environnement propice à la transformation de nos systèmes alimentaires.

Compte tenu des liens inextricables entre les systèmes alimentaires, d’une part, et l'intégrité et le bien-être de l’environnement, d’autre part, le Sommet sera l’occasion de catalyser les changements fondamentaux requis pour garantir des systèmes alimentaires adaptables, durables, répondant à nos besoins alimentaires, préservant la biodiversité, et résistant à des chocs comme le changement climatique. Les résultats du Sommet doivent dès lors permettre des actions accélérées de promotion de pratiques de gestion durables telles que l’agroécologie, l’agriculture régénératrice, et d’autres approches écosystémiques.

En cette période où les maladies non transmissibles et la crise de la malnutrition font rage, ce Sommet doit également se pencher sur le problème très répandu de la mauvaise alimentation, de sorte que la transformation des systèmes alimentaires aille de pair avec une amélioration de la santé et du bien-être des populations. L’OEACP insiste sur l’importance de la promotion des régimes alimentaires locaux et de politiques fiscales ciblées, qui sont indispensables pour transformer les systèmes alimentaires et mettre fin à la consommation d’aliments et de boissons mauvais pour la santé. Par ailleurs, une approche combinant une meilleure gouvernance de l’alimentation et de la nutrition, des programmes de santé et d’éducation, et des mesures incitatives sera nécessaire pour accompagner la transition vers une alimentation durable et saine.

Le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires doit également apporter des solutions aux fréquents risques de catastrophes et autres aléas qui affectent de manière disproportionnée les pays les plus vulnérables et les plus pauvres. Ces pays souffrent énormément des impacts du changement climatique, des phénomènes climatiques extrêmes, et des risques de catastrophe naturelle.

L’OEACP réaffirme la nécessité de partenariats mondiaux véritables et durables. Ceux-ci en effet sont nécessaires pour mettre en place des systèmes alimentaires inclusifs et résilients, et doivent se fonder sur des approches prenant en compte les facteurs contribuant à la fragilité des systèmes alimentaires verts et bleus dans les pays de l’OEACP, y compris, mais pas uniquement, le changement climatique et la variabilité du climat, les pandémies et épidémies émergentes, et les maladies résurgentes.

En nous engageant à transformer nos systèmes alimentaires, nous serons en mesure de relever certains des défis les plus urgents de notre époque. La promotion d’actions coordonnées à tous les niveaux permettra de faire en sorte que la transformation des systèmes alimentaires devienne un aspect fondamental de nos programmes nationaux de développement durable. Pour cela, les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les communautés devront tous être des acteurs du changement. Cela est nécessaire pour le bien de nos populations et pour notre avenir.

 

Cliquer ICI pour télécharger une version PDF de la déclaration.

 

 

 


Rue de l'Aqueduc 118
Ixelles - 1050, Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

Langues

    

Événements
« novembre 2021 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Connexion utilisateur


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.